Si je ne me trompe pas, mon mode d’expression sera le dessin. Je vais poursuivre mon apprentissage, dessiner de mieux en mieux tout en conservant une forme de maladresse car, jusqu’à présent, c’est dans cette maladresse, en me raccrochant aux branches, que je trouve un peu d’art et de satisfaction.

Dessiner facilement et correctement est un objectif louable, mais laisser s’exprimer dieu et le diable, l’âme, l’inconscient - tout cela est un peu la même chose - est bien plus important.