Dimanche 3 novembre 2019

Le fusain n’a pas été magique, pas plus que la gomme - mie de pain - qui est sensée l’effacer.

Je me suis raccroché aux branches, j’ai ressorti le bon vieux graphite et la gomme pas magique.

Ensuite, pour travailler encore, gommer les imperfections, j’ai utilisé de la peinture blanche - industrielle -, et puis de la peinture noire, pour conserver mes traits de fusain et de crayon.

Je me suis bien battu.

Et, finalement, le fusain a peut-être été magique, puisque je viens de réaliser ma première peinture en noire et blanc depuis le mois de mai.

03/11/19

03/11/19-2