Lundi 2 septembre 2019

Je deviens accro au dessin.

Si je n’en fais pas un chaque jour, si je suis empêché…

Si je n’obtiens pas ce que je veux, au moins quelque chose de regardable, si ça ne ressemble pas au modèle, si je galère, si je rate…

Et ça me fait un bien fou.

L’énergie circule en moi, mon cerveau s’apaise.


***

Hier, j’ai voulu faire une surprise à une connaissance, comédienne, qui avait mis un « j’aime » sur l’un de mes dessin. Je voulais faire quelque chose de ressemblant et de fort artistiquement. Et j’ai raté. Je me suis acharné, acharné, acharné jusqu’à baisser la barre bien bas par rapport à ce que j’avais imaginé.

Je fus donc bien surpris lorsque cette dernière me répondit sur Messenger qu’elle le trouvait magnifique, lorsqu’elle me demanda l’autorisation de le mettre sur son mur Facebook.

Depuis c’est une forme de succès.

Je l’ai mis sur Twitter et moi, qui n’intéressait personne avec mes écrits, mes autres dessins (à part un architecte de Fès qui les trouvait bien), je me retrouve avec des petits coeurs !