Si je parviens à me bouger les fesses comme j’ai prévu de le faire, c’est-à-dire à faire face à tout ce que le quotidien nous impose, si je parviens à rester sérieux avec l’alcool et avec l’art, je crois bien que je vais enfin devenir adulte. À bientôt 55 ans, ce serait une belle performance !