Dimanche 9 juin 2019

Trois jours à Noisy Le Grand

Le premier, vendredi, j’étais au bord du suicide. (J’exagère un peu.) Courageusement, j’ai fait ce que j’avais à faire. Et Federer a perdu contre Nadal.

Ça allait un peu mieux samedi, hier. J’ai été plus actif que vendredi, plus efficace, et m’en suis trouvé bien. Un apéro avec les voisins qui ont vu Dubaï le midi, qui ont été positivement impressionnés. Une visite à Élo en fin d’après-midi. Un dîner agréable avec mon fils et Mirabelle au Lion Sot, place Denfert Rochereau.

À nouveau « normal » aujourd’hui. J’ai un bon programme de travail, pas trop lourd. Je devrais m’en sortir.