Hier, en regardant le documentaire « L’homme a mangé la Terre », sur Arte, je me suis rendu compte que je travaillais à mon art - cet art dont je ne sais pas ce qu’il sera - alors qu’habituellement, je considère que regarder des documentaires, ou écouter des émissions culturelles à la radio, est une façon de me reposer, de ne pas dormir quand je suis fatigué, tout en me faisant plaisir.