Un travail d’artiste qui avance.

Je dessine en ce moment, depuis quelques jours, ma quatrième « tête », ou « icône » ou « portrait ».

J’ai regardé la définition de « portrait » aujourd’hui car, avec un « s », c’était le titre hier de ma fameuse expo prévue durant l’été 2020.

« Le portrait est un genre graphique dont le but est de représenter, de façon ressemblante, une personne. »

Est-ce valable s’il s’agit d’une personne qui n’existe pas, qu’on imagine, qui n’est même pas un personnage, seulement une tête, un visage ?

En regardant les murs de la Salle Gothique j’imaginais mes têtes, icônes ou portraits, exposés dans l’ordre chronologique de leur création, sans chercher à cacher le moins bon, à mettre en valeur le meilleur, seulement l’ordre de leur apparition. C’était beau. C’était une belle exposition, intéressante.

L’idéal, pour moi, serait maintenant que d’autres têtes arrivent, comme cela s’est passé pour les quatre premières, sans effort.

Nous verrons bien. C’est à chaque fois une découverte. Impossible de prévoir quoi que ce soit. Mon Voyage au Bout de la Lumière s’est transformé Voyage dans l’Inconnu.