Samedi 6 avril 2019

Mon frère va bien. Il est sobre et semble prendre la vie du bon côté. Son foie est encore gros, cirrhosé, mais ses examens médicaux sont bons et surtout, il ne semble pas souffrir de ce nouveau régime alimentaire : pas de sel et pas d’alcool.

Moi, ça m’a fichu un choc de me retrouver dans cette maison avec lui et sa compagne, cette maison qui fut celle de mes grands parents maternels.

Je ne suis assez en forme pour recevoir des chocs.

Mais ça va aller.

De toute façon, il faut que ça aille.

La vie.


***

Depuis que j’ai commencé cette peinture, je sens que les choses changent. Je sens que c’est par ce genre de travail que je vais continuer à progresser, et pas seulement en m’exerçant, en dessinant des nus et des portraits.

En conséquence, je ne dois pas avoir peur de rater cette peinture. Je dois la faire, de mon mieux, jusqu’au bout, sans me poser trop de questions.