Jeudi 28 février 2019

Des rêves bizarres cette nuit. Sensation d’être perdu. Que je m’étais perdu dans la vie, que cette histoire d’art qui m’avait si longtemps tenu à cœur - et debout - n’était qu’un leurre, une mystification, que je m’étais trompé, que j’allais me retrouver sans rien, m’écrouler, peut-être finir dans un asile avec un papier un crayon pour m’occuper les mains.

En plus de ma bière bi-quotidienne, j’avais bu hier soir deux verres de vin rouge. Après ces rêves, après cette sensation désagréable d’effondrement, j’ai décidé de ne plus boire une goutte d’alcool, au moins jusqu’à ce que ma micro société soit créée, jusqu’à ce que la maison soit vendue.

J’avais l’esprit clair, de l’énergie durant ma dernière période de sevrage complet. Une bière le midi, une autre le soir, ça n’a l’air de rien, mais cela a peut-être suffit pour que mon cerveau, mon corps, mes émotions, retrouvent un mauvais mode de fonctionnement me conduisant au découragement, à la dépression.

Vais essayer de faire cette expérience une ou deux semaines. Il sera toujours temps ensuite de voir mon médecin pour prendre à nouveau un anxiolytique et un antidépresseur.