Lundi 4 février 2019

L’ensoleillement du plexus est toujours là. Quatre jour que ça dure. Aucun effort à faire pour ne pas m’enflammer, imaginer des bêtises.

C’est à peine croyable. Si cela ce confirme, ce sera une sorte de miracle, comme si j’étais enfin sorti de mon fauteuil roulant - qui ne se voyait pas mais dans lequel je vivais jusqu’à présent.