Samedi 12 janvier 2019

Les voeux de M. le maire hier, lors desquels je me suis encore rendu compte que je n’étais pas fait pour ce genre de réception. Après le discours, intéressant - très belle élocution - j’aurais dû rentrer chez moi.

Impossible de parler à qui que ce soi. J’ai fini par me réfugier après des « idiots » du village, M. et J. - J. qui avait eu le bon goût de se déguiser en roi mage. Je l’ai plaisanté. Je me sens mieux avec ces gens-là qu’avec les autres. Ils vivent dans un autre monde. Et, après tout, je suis peut-être comme eux, un « idiot » du village.