Mercredi 19 décembre 2018

Après avoir bu une bonne partie de la journée hier, raisonnablement mais sérieusement, je redeviens «  normal », c’est-à-dire lucide, constructif et surtout motivé, parce que sans motivation, tout devient impossible.

De l’écriture - je me suis remis à corriger Octobre 2009 -, des courses, du bricolage, la préparation d’un feu en allant chercher du petit bois dans le chemin qui mène au sommet des vignes, achat de médicaments pour les vers qui me chatouillent le trou du cul, dont j’avais cru me débarrasser mais non. Ça devrait occuper ma journée.

Avec Mirabelle, je peux boire une bière ou un verre de vin. Seul, je n’y arrive pas. Alors, santé sobriété, moral d’acier jusqu’à vendredi !