Jeudi 1er novembre 2018

Ma conseillère de Pôle Emploi m’a déconseillé toute précipitation lundi. Pour la clarté de ma situation, la non complication des tâches de l’administration, je devais effectuer toutes les démarches de création de ma micro-entreprise dans l’Yonne, y compris le stage obligatoire que je comptais faire à Bobigny pour gagner un peu de temps.

Résultat, je suis en vacances jusqu’en février, car je ne peux effectuer mon changement d’adresse avant la vente de notre maison « parisienne ».

C’est parfait. Je vais pouvoir expérimenter la vie dont je rêve, c’est-à-dire une vie de retraité avant l’âge : du temps, du temps et encore du temps.

À ce propos, je viens de m’offrir aujourd’hui à la librairie L’Or des Étoiles le dernier livre de Christian Bobin : La Nuit du Coeur.

Un poète, un rêveur, un philosophe, qui en connaît un rayon sur la question.

Je vais également avoir le temps de méditer pour mieux savoir ce que je dois faire de ma vie.

Pour l’instant, elle me dit de suivre les conseils de ma conseillère, à savoir : ne pas trop forcer pendant trois mois.

PS : Elle, c’est la méditation.