Mardi 23 octobre 2018

Je n’ai pas été particulièrement bon hier lors de la séance de modèle vivant. Pas mauvais non plus. Le grand plaisir fut de ressentir encore des progrès. Toutes mes figures, sauf une, étaient « regardables », à peu près proportionnées, tenant à peu près debout, ou assis ou allongé. Elles peuvent sembler moches mais elles ne le sont pas. J’atteins petit à petit la première étape que je m’étais fixée : dessiner rapidement et correctement un corps, globalement - parce que pour les détails, les finitions, il me faudra encore du temps, de la pratique, une petite année, je pense.

Pour progresser encore plus vite, j’ai deux pistes : continuer de jouer avec ma tablette (copier des images comme un enfant avec du papier calque en faisant glisser le crayon par dessus une photo, réaliser le même dessin sans calque, comparer, comprendre les principales erreurs), acheter un petit carnet à dessins et m’exercer partout, à l’instinct.

La prochaine séance de modèle vivant aura lieu dans trois semaines. Je vais essayer d’ici là de beaucoup travailler pour ressentir encore le plaisir, voire le bonheur, de constater des progrès.