Vendredi 12 octobre 2018

J’ai bien travaillé hier. Des gens que j’avais observés, pris en photo discrètement, dessinés. Je comparais les deux dessins : celui que j’avais fait par dessus la photo, sur ma tablette, et celui que j’avais fait en regardant la photo. Il y avait des erreurs - la tête trop petite souvent, des épaules trop étroites, à cause d’un repère oublié - mais pas trop. Et j’étais content. Je me sentais sur la bonne voie.

Le jour où il n’y aura plus d’erreurs, aussi bien dans ce travail personnel que lors des séances de modèle vivant, je considérerai que je sais dessiner. Il sera alors temps de me demander ce que je peux faire de ce nouveau savoir faire, temps de faire des œuvres d’art, d’essayer.