Lundi 1er octobre 2018

J’ai beaucoup de temps désormais. Du temps dédié à l’art. Je pense beaucoup mais j’agis peu. C’est pour cette raison qu’inquiet j’imagine des stratégies qui ne marchent pas, comme de faire une sculpture par semaine.

Hier, après avoir écrit quelques lignes, après n’avoir quasiment pas écrit pendant deux semaines, j’ai décidé d’être raisonnable : je vais vivre humblement, m’occuper du quotidien, comme tout le monde, et considérer, chaque fois qu’un peu d’art surgira, qu’il s’agit d’un petit miracle. Un petit miracle dont je devrai me réjouir en attendant le suivant.