Mardi 25 septembre 2018

J’ai été mauvais hier au dessin. Mauvais au point de n’avoir pas de croquis à montrer sur Facebook. Paradoxalement, j’ai l’impression d’avoir progressé. L’impression d’avoir mieux abordé l’ensemble du corps. Et c’est ce que je cherche après tout : pouvoir dessiner facilement et correctement, pouvoir être concentré sur le détail d’un visage ou d’un membre sans pour autant être déconnecté de l’ensemble. Lorsque j’y parviendrai, je saurai dessiner, je ne ferai plus de grosses erreurs qui font que le dessin est raté. Concernant les petites erreurs, je les ferai miennes, je les transcenderai, car le dessin de celles et ceux qui dessinent parfaitement m’ennuie.