Dimanche 23 septembre 2018

Mes travaux d’apprenti dessinateur - je publie mes meilleurs dessins sur Facebook - ont du succès.

Cela me fait du bien.

Car je n’ai plus grand-chose dans ma vie.

C’est-à-dire que je suis encore entre deux vies : ma vie d’avant qui ne me plaisait pas, celle d’enseignant insatisfait, et ma vie d’artiste aujourd’hui, plus satisfaisante mais encore bien incertaine.

Une vie d’avant à laquelle, malgré tout, j’étais habitué, et qui ne m’apportait pas que du négatif, loin de là.

Bref, patience. Patience et attente, comme le proposent Bobin et Boltanski.

Une attente active. Une attente de guerrier.