Jeudi 6 septembre 2018

J’ai commencé d’écrire en buvant du Coca et puis, au bout d’une demi page, j’ai coincé. Je me suis servi un verre de vin blanc, et ça a été beaucoup mieux. J’ai pris mon temps. Ce n’est pas tous les jours qu’un répond à un écrivain (écrivaine?) de la trempe de Gavalda. D’autres verres ont suivi et j’ai fini par terminer ma lettre.

J’étais content. Je la trouvais bien ma lettre. Je n’avais pas cherché à dire des choses intéressantes, j’avais laissé parler mon coeur. Pour me mettre un peu au niveau de la grande dame, j’avais cherché à être le plus sincère possible, le plus émouvant aussi pour lui plaire.