Vendredi 3 août 2018

Visite de L. et T. hier. Un agréable moment. Confirmation que les histoires de famille sont complexes et pas toujours heureuses. Confirmation que les fantômes, ou évènements surnaturels, existent, même si on ne sait pas ce qu’ils sont.

Ma troisième semaine d’homme libre, d’artiste, touche à sa fin. Et le bilan n’est pas formidable. Peu ou pas de visites, une seule vente au tout début. Je pense à la suite, en évitant de trop y penser, parce qu’il est encore trop tôt, parce qu’on ne peut connaître l’avenir.

Mes photos, sauf exceptions, vont voir leur taille se réduire, par mesure d’économie, mais aussi pour tenter d’en vendre plus. Je vais continuer de produire de petites figures en terre. Et dessiner un peu plus.

De cette façon, avec peu de moyens - il me manque seulement une tablette -, je vais pouvoir humblement, pauvrement, continuer mon petit bonhomme de chemin.

Chaque vente sera une fête et je m’appliquerai à ne pas dépenser plus pour ce travail artistique (sauf investissement exceptionnel comme la tablette) que le produit de mes ventes.