Voyage au bout de la Lumière

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 29 avril 2019

La vie va

Lundi 29 avril 2019

Tenter de faire de l’art ne me rend pas heureux. Je vais cesser d’y penser. Me contenter d’une vie paisible. Et faire par ci par là de petites oeuvres, quand cela me chantera.

Côté alcool, après avoir bu à nouveau un peu avec les stagiaires de Mirabelle, je me rends compte que ce n’est pas si négatif que ça, que je ne dois pas en faire une montagne, que je dois cependant rester sobre, très sobre jusqu’à ce que mon cerveau d’alcoolique et mon cerveau neuf aient trouvé un terrain d’entente.

Matériellement, je suis micro entrepreneur - Homme Toutes Mains, Petit Bricolage - depuis le premier avril. Ça démarre bien. J’ai bon espoir - en continuant de vivre avec rien, le minimum - de trouver un équilibre satisfaisant.

vendredi 19 avril 2019

Résurrection

Vendredi 19 avril 2019

Après huit jours de parfaite sobriété, l’énergie semble revenir. Aucune baisse de régime hier du matin au soir. Et aujourd’hui semble bien parti. Peut-être est-ce dû aussi au printemps ? Deuxième journée aujourd’hui qui ressemble à l’été. Ou alors je me prends pour le Christ et vis une résurrection.

mercredi 17 avril 2019

Il y eut une quatrième surprise le mercredi 10 avril

Mercredi 17 avril 2019

Il y eut une quatrième surprise, la dernière fois que je vous ai écrit, le mercredi 10 avril. Beaucoup moins positive que les autres, et qui m’a secoué.

Content de ma journée, de ma peinture, je me suis offert deux grands kirs. Je me suis offert un feu. Et j’ai vidé la bouteille de vin blanc. Ensuite, j’ai attaqué la Chartreuse - 55% vol - et je me suis couché complètement saoul.

J’ai fait ce que j’ai pu le lendemain, courageusement, j’ai fait ce que j’avais à faire. Mirabelle n’était pas très contente le soir quand je suis arrivé en région parisienne. Je ne lui avais pas donné de nouvelles. Je lui ai dit la vérité.

Toujours courageusement, le vendredi, j’ai arrangé mes problèmes avec Pôle Emploi. Et l’après-midi, nous avons signé chez le notaire une promesse de vente de notre maison.

Plus d’alcool depuis une semaine, et pour très longtemps, j’espère.

Aujourd’hui, je sens que mon nouveau cerveau, celui qui n’est pas alcoolique, est opérationnel, qu’il va me rendre heureux et efficace - si je ne lui fais pas absorber les mauvaises substances que cet imbécile réclame.

Mon avenir d’artiste semble suivre son cours. Toujours pas de modèle mais un dessin réalisé le week-end dernier. Un dessin amélioré hier puis transformé en peinture.

Cela me fait du bien. Me permet de croire en un avenir possible.

C’est encore une peinture de débutant, pas meilleure que la précédente, mais, comme cette dernière, elle possède de grandes qualités, à savoir un potentiel, un espoir.

mercredi 10 avril 2019

Une bonne journée !

Mercredi 10 avril 2019

Trois belles surprises aujourd’hui.

J’étais détendu. C’est la première.

Ensuite j’ai fait un dessin. Le début de la recherche que je compte faire sur les visages - des visages comme des icônes. Le modèle sur lequel je comptais ne m’ayant jamais rappelé - je pense qu’elle a changé d’avis, n’est plus intéressée -, je me suis mis devant un carton blanc et j’ai fait un visage.

La troisième surprise, ce sont les quatre hirondelles que j’ai vu voler au-dessus du grand cerisier. Les premières de l’année !

Et comme j’étais vraiment détendu, dans l’après-midi, j’ai repris mon dessin. J’ai trouvé sur internet des visages qui ressemblaient à celui que j’avais réalisé, je l’ai retravaillé pour lui donner plus de réalité, de réalisme, de présence. Ensuite - encore une surprise ? - j’ai trouvé de la peinture blanche et de la peinture noire et j’ai transformé mon dessin en peinture. (Je crois que c’est mon truc : dessiner avec de la peinture.) Et le résultat n’est pas mauvais ! Ce n’est pas du grand art, loin de là, mais selon mon goût, mon jugement, cela vaut tout de même 5/10 ! Ce qui n’est pas mauvais du tout pour une première ! C’est même encourageant. Très encourageant.

En résumé, pas d’inquiétude particulière, la première peinture depuis 15 ans, et les hirondelles. On peut dire que ce mercredi 10 avril 2019 aura été une bonne journée !

samedi 6 avril 2019

Retour de l'écriture thérapeutique ?

Samedi 6 avril 2019

Mon frère va bien. Il est sobre et semble prendre la vie du bon côté. Son foie est encore gros, cirrhosé, mais ses examens médicaux sont bons et surtout, il ne semble pas souffrir de ce nouveau régime alimentaire : pas de sel et pas d’alcool.

Moi, ça m’a fichu un choc de me retrouver dans cette maison avec lui et sa compagne, cette maison qui fut celle de mes grands parents maternels.

Je ne suis assez en forme pour recevoir des chocs.

Mais ça va aller.

De toute façon, il faut que ça aille.

La vie.


***

Depuis que j’ai commencé cette peinture, je sens que les choses changent. Je sens que c’est par ce genre de travail que je vais continuer à progresser, et pas seulement en m’exerçant, en dessinant des nus et des portraits.

En conséquence, je ne dois pas avoir peur de rater cette peinture. Je dois la faire, de mon mieux, jusqu’au bout, sans me poser trop de questions.

vendredi 5 avril 2019

Heureux

Vendredi 5 avril 2019

Une belle surprise avant-hier. Je suis allé chercher mon chevalet au sous-sol, un carton à dessin et une grande feuille, et j’ai commencé ce qui deviendra peut-être une peinture.

Une belle surprise parce que je n’ai pas eu d’effort à faire. Après de multiples dessins préparatoires, aussi bien réels qu’imaginaires, quelque chose en moi a dit que c’était le moment de se lancer. Et j’ai obéi.

De grandes lignes, presque rien, pour définir, « cadrer », les différents éléments du tableau.

Je m’y suis remis hier. Affirmant le dessin, Vérifiant le cadrage.

J’aurais bien continué aujourd’hui - baigné par le soleil qui entre dans la cuisine -, mais je dois aller travailler. Et cet après-midi, je pars voir mon frère cadet et sa chérie à Gilly sur Loire.

Cependant, l’affaire suit son cours.

Et me rend heureux.

Paniqué, apeuré à l’idée de ne pas y arriver mais heureux.

jeudi 4 avril 2019

Nouveau mot d'ordre : Pratique, Concret, Efficace

Jeudi 4 avril 2019

Pôle Emploi ne me facilite pas les démarches suite à la création de ma micro entreprise, « Homme toutes mains, Petit bricolage et Vente d’objets artistiques faits avec mes petites mains ». Je vais devoir apprendre à gérer le stress que cela occasionne, être patient, apprendre encore, car en tant que grand enfant ayant toujours fui les responsabilités et les tracas, je ne suis pas à l’aise du tout avec les démarches administratives. Mirabelle, en revanche, est à l’aise avec ça. Je vais lui demander son aide et apprendre pour n’être pas toujours dépendant.

Côté alcool, victoire. Je me sens de plus en plus détaché, tranquille par rapport à cette drogue. Je boirais bien un verre de temps en temps mais je sais désormais que ce verre m’apportera plus de désagrément par la suite après un peu de plaisir.

Je n’aurai bientôt plus qu’un tempérament dépressif à gérer, qui ira en s’améliorant avec l’activité, car je compte devenir de plus en plus pratique, concret, efficace.

mardi 2 avril 2019

Lentement

Je ne suis capable de vivre que des demi-journées. Je me lève à sept ou huit heures et en début d’après-midi, je ne suis plus bon à rien.

Aujourd’hui, je me suis interdit de faire la sieste.

Il est dix-sept heures. L’énergie, l’envie, ne sont toujours pas revenues.

Je progresse...

Mardi 2 avril 2019

Après m’être réessayé à l’alcool samedi et dimanche, après avoir fait de mauvais rêves, je suis à nouveau parfaitement sobre.

samedi 30 mars 2019

De retour à Vézelay

Samedi 30 mars 2019

Après trois semaines et demi passées en région parisienne, me voici de retour à Vézelay. Depuis hier soir, en fin d’après-midi.

Grand soleil. Les oiseaux ce matin comme si j’habitais dans une volière. Le tour des bistrots, du village, pour dire bonjour. Un ciel immense hier soir, rose, bleu, gris et mauve, m’a rappelé que je vivais dans un monde merveilleux.

- page 2 de 364 -