Voyage au bout de la Lumière

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 15 janvier 2020

Dessin du jour

J’ai encore présumé de mes forces…

Impossible, sur le long terme, de dessiner les invités de Trapenard et Vanhoenacker et de m’occuper de mes affaires personnelles, c’est à dire poursuivre mon travail de dessin au graphite et, de temps en temps, tenter une peinture.

Je maintiens quand même cette idée qui m’amuse - me facilite surtout le choix de ce que je vais dessiner pour m’exercer -, mais l’adapte : entre les invités des deux émissions, je choisirai celle ou celui que je préfère dessiner.

Du coup, ma production redevant raisonnable, je peux vous la présenter ici.

Dessin du jour :

15/01/20

mardi 14 janvier 2020

Un profil

qui m’a fait beaucoup souffrir...

14/01/20

lundi 13 janvier 2020

Travail de sauvage réussi

Il s'agit de Constance Debré, avocate et romancière.

J'ai eu cette idée la semaine dernière, pour m'exercer - et je m'y tiens depuis - de dessiner les invités d'Augustin Trapenard dans Boomerang et ceux de Charline Vanhoenacker dans Par Jupiter !, mes deux émissions de radio préférées, sur France Inter.

Les autres portraits, moins réussis, sont à voir sur Twitter : Blog Etre Vivant.

13/01/20

Tête d’ado

12/01/20

samedi 11 janvier 2020

Blog Etre Vivant

J’ai poursuivi ces derniers jours mon travail de sauvage, mais je ne le montre pas ici, parce que cela faire, à force, beaucoup de dessins, et parce que ce n’est pas très pratique de publier des images sur ce blog.

Si vous voulez y jeter un oeil, vous pouvez aller sur Twitter : Blog Etre Vivant.

mercredi 8 janvier 2020

Travail de sauvage aujourd'hui

Travail de sauvage aujourd’hui. Trois portraits vite faits mal faits sur tablette, pour m’exercer.

Je ne pensais pas les garder mais, finalement, comme je montre mon parcours, mon apprentissage, je leur trouve un petit intérêt.

Les trois nus, en revanche, sont partis à la poubelle. Pas assez bons. Aussi parce les modèles, outrageusement érotiques, n'étaient pas assez distingués.

Je suis malgré tout content parce que ce type de travail demande peu d’énergie - tout se fait à l’instinct, sans trop d’application - et parce que je compte y revenir régulièrement.

Content également d’avoir tenu ma promesse de ne pas rester éternellement mauvais dans le nu et, pour cela, de travailler.

Si je me tiens à ce que je me suis dit aujourd’hui - et à ce que j’ai fait -, ça devrait avancer vite : pour chaque portrait réalisé, je devrai faire un nu.

08/01/20

08/01/20-2

08/01/20-3

Une bonne journée hier

Une bonne journée de travail hier.

Quelques exercices de nus, sur tablette, pour me préparer à la séance du soir, puis un portrait sur papier.

Séance de modèle vivant le soir. Je n’ai toujours pas de méthode, je me trouve toujours aussi gauche.

Et comme j’en ai marre d’être gauche, j’ai résolu, comme je le fais déjà pour le portrait, de travailler un peu chaque jour.

07/01/20

07/01/20-2

07/01/20-3

lundi 6 janvier 2020

Fin d'une première étape

J’ai enfin fini mon second carnet.

Une semaine de retard à cause des fêtes.

Je suis assez content.

Pas du contenu, qui est assez ordinaire, mais parce qu’une nouvelle ère s’ouvre à moi.

J’ai d’autres carnets, plus grands - je l’ai déjà écrit - à remplir. Je ne me presserai pas. La priorité sera maintenant de travailler à des choses qui pourrait éventuellement se vendre. Graphite, craie, peinture. Je me sens assez de maîtrise, de confiance, pour m’y mettre. Et quand je ne m’y mettrai pas, je continuerai de remplir des carnets pour progresser.

06/01/20

06/01/20-2

dimanche 5 janvier 2020

Samedi 4 janvier 2020

04/01/20

04/01/20-2

04/01/20-3

samedi 4 janvier 2020

Je dis adieu (pour un temps) à mes rêves de maîtrise de la ressemblance

Samedi 4 janvier 2020

Troisième essai « raté » avec le même modèle.

Je me pose des questions.

Principalement celle de la ressemblance.

Elle ne vient pas naturellement mais je sais que si je m’y appliquais, je pourrais y parvenir.

Cela ne me réconforte qu’à moitié car, à chaque fois, je suis déçu que mon dessin se trouve si loin du modèle.

Si je suis sage, je dois oublier cette histoire de ressemblance et ne m’appliquer qu’à réussir mes dessins.

Dissocier en conséquence Ressemblance et Réussite.

Réussite voulant dire un dessin qui se tient, qui a un peu de force, qui raconte un peu quelque chose.

Pour pouvoir continuer à progresser, dessiner beaucoup et tenter de nouvelles expériences (craies, peinture), je vais devoir m’en tenir à cette règle.

- page 2 de 383 -