Voyage au bout de la Lumière

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 21 février 2020

En pensant à mes têtes de Cioran et de Nicolas de Staël

Je pensais que ce serait plus facile - et rapide - d’acquérir une technique picturale. Je vais m’acharner, poursuivre mes essais. Bilan à la fin du mois d’août...

L’idéal serait de trouver une technique où, comme sur la tablette, je pourrais aller et venir...

PS : Ecrit en pensant à mes têtes de Cioran et Nicolas de Staël.

Des stars sur les murs

Je commence de travailler pour mon frère, qui aimerait avoir des stars accrochées sur ses murs.

21/02/20-2

Déjeuner avec mon fils, ce n’est si souvent...

La mezzanine de Mirabelle est sécurisée.

J’attends mon fils chez Guo (Noisy le Grand).

Il est tellement occupé, ce futur chercheur ou ingénieur, que c’est moi qui me déplace.

21/02/20

PS : Je pensais que ce serait plus facile - et rapide - d’acquérir une technique picturale. Je vais m’acharner, poursuivre mes essais. Et on fait le bilan à la fin du mois d’août...

jeudi 20 février 2020

L’homme qui pense

Encore une peinture corrigée sur tablette....

Quand je parviendrai à faire la même chose « en vrai », j’aurai fait un grand pas en avant…

Le titre de cette peinture, qui ne sera peut-être jamais terminée, est :

« L’homme qui pense, qui se dit que ce n’est pas facile tous les jours... »

20/02/20

mercredi 19 février 2020

Aurais-je trouvé la formule magique ?

Réussir mon Nicolas pourrait m’ouvrir un débouché commercial.

La peinture réaliste, pour peu qu’elle soit pas trop mauvaise, un peu expressive, trouve toujours preneur.

Aurais-je trouvé la formule magique ?

Poursuivre mon apprentissage - ma recherche - tranquillement, tout en commençant à faire des choses vendables...

Humour absurde et pas drôle

Nicolas de Staël n’est pas un très grand peintre, cependant, contrairement à Cioran, il est passé à l’acte.

PS : Quand je dis qu’il n’est pas un très grand peintre, c’est mon opinion et je ne détiens pas la vérité, et cela n’empêche pas qu’il soit un grand peintre, ce qui n’est déjà pas si mal...

Envie d’écrire à nouveau, un peu

Lundi

Je ne sais pas si je vous ai dit, mais j’ai trouvé un rythme. Chaque soir, j’éteins la lumière à 23h, et chaque matin, le réveil sonne à 7h30. Depuis quelques semaines, cela me réussit assez bien.

Mardi

J’ai la tête vide aujourd’hui. Ça fait du bien.

Mercredi

Ça fait du bien mais je n’ai rien fait, à part corriger encore la tête d’Emil Cioran sur ma tablette. Tête qui ne deviendra jamais une peinture car ce n’est pas avec mon pinceau acheté à Weldom et ma peinture glycérophtalique noire et blanche que j’y parviendrai. Il va falloir que je trouve autre chose, un savoir faire qui convienne pour ce genre de chose, qui convienne à ce que je veux faire.

Comme c’est encore bien flou aujourd’hui, je vais essayer de faire, simplement faire, et on verra bien.


***

L’idée du jour est un Nicolas de Staël qui se trouve en photo dans mon smartphone. Contrairement à Cioran - je voulais faire ressemblant pour faire plaisir à un ami - je vais m’occuper uniquement de tenter de reproduire ce que me fait ressentir cette photographie : un homme qui pense, qui doute, un homme fragile qui se dit que ce n’est pas facile tous les jours la vie, un homme qui a fini par se suicider.

lundi 17 février 2020

Peinture en cours

L’image est une version corrigée sur tablette.

La vrai peinture sera sûrement moins bien.

Mais c’est pas grave.

L’essentiel est de s’exercer, d’apprendre ! 😄

18/02/20

Premier jet du jour

Premier jet du jour.

Je me donne jusqu’à la fin de l’année pour apprendre à finir ce genre de chose.

17/02/20

dimanche 16 février 2020

Ne sachant pas

Ne sachant pas comment continuer, je m’arrête là pour l’instant.

16/02/20

- page 1 de 299