Voyage au bout de la Lumière

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 24 septembre 2017

Encore neuf mois de travail

Encore neuf mois de travail et je serai libéré de ce joug, peut-être pour toute la vie, tout ce qu'il me reste de vie à vivre.

Peut-être que se sera difficile, que je ne gagnerai pas un sou avec mon écriture, ni avec mes projets d'arts plastiques. Peut-être que je devrai me contenter du minimum que l'État voudra bien me donner pour survivre. Mais je pense que je serai plus heureux de cette façon.

Un dîner réussi

Dîner réussi hier, c'est-à-dire sans alcool. D., l'un des convives, avait dû abuser des bonnes choses, comme moi, ou utiliser l'alcool à mauvais escient, car nous étions tous les deux à l'eau pétillante.

Dîner réussi parce que convivial, heureux, alors que nous étions nombreux à ne pas nous connaître.

Beaucoup d'amateurs d'art, galeristes et acheteurs. Niveau socio-culturel plutôt élevé, peau plutôt blanche.

Réussi enfin parce M., la maîtresse de maison, qui avait la réputation d'être une mauvaise cuisinière, s'était surpassée, avait réussi son plat au point d'étonner tout le monde.

samedi 23 septembre 2017

C'est plus facile de ne pas boire quand on n'en a pas l'occasion

Hier, j’ai été tenté. Une amie dînait à la maison, c’était vendredi, la semaine s’était bien passée et je me serais bien bu un petit verre, ou deux ou trois, mais je ne l’ai pas fait.

Ce soir, un dîner à Paris. Ce sera encore plus difficile. Je devrai probablement donner des explications, parler de ma vie d'artiste caché, de ma vie d'artiste ambitieux qui n’a encore jamais rien fait de ses dix doigts et de mon projet de retraite artistique à Vézelay.

Ma vie devient simple

Ma vie devient simple.

Pour la vivre, cette vie, pour la réussir, je n'ai qu'une chose à faire : ne pas boire.

Je suis un grand artiste

Samedi 23 septembre 2017

Dans la bande annonce du film Gauguin, ce dernier dit, avec la voix de Vincent Cassel: "Je suis un grand artiste. Et je le sais."

Moi, c'est pareil.

Reste plus qu'à produire les œuvres qui diront si je me trompe ou pas.

vendredi 22 septembre 2017

Une nouvelle vie

Vendredi 22 septembre 2017

Le lundi et le mardi, je tiens le coup, je progresse en tant que méditant et en tant qu'enseignant. Le mercredi, je suis encore là, vaillant. Le jeudi, je m'ennuie, je n'ai pas d'énergie, et j'ai beau méditer, tenter d'être un bon enseignant, je n'y arrive pas, je me contente d'être là, de faire mon boulot sans être là, parce qu'une partie de moi, plus forte que moi, à décidé, pour sa survie, je suppose, de ne pas être là. Le vendredi, même s'il s'agit d'une journée allégée, même s'il s'agit du dernier jour de la semaine, je n'ai pas envie d'y aller.

Tout cela pour vous dire que je suis sûr de ma décision. Je termine cette année dans ce monde professionnel que j'aime et respecte, et je commence une nouvelle vie.

mercredi 20 septembre 2017

Il y a toujours du positif dans le négatif

Mercredi 20 septembre 2017

Les grosses journées de lundi et mardi m'apprennent à méditer, à m'allonger quand c'est nécessaire.

En rentrant, le soir, je ne change pas de recette.

Et cela s'avère bien plus efficace que de me m'anesthésier avec de l'alcool.

Les chemins que l'on doit parcourir sont un mystère

Hier, après avoir croisé mon fils dans le bus, après que nous nous ayons donné des nouvelles, je lui ai envoyé cette citation d'Alexandra David-Néel:

"N'envisage pas l'avenir. Les chemins que tu dois parcourir sont un mystère pour toi. Fais ton devoir dans le présent, aie la résolution de le faire dans l'avenir et ne crains pas."

Aujourd'hui, au lieu d'avoir peur, je ferais mieux de lire et relire ces phrases, de les marmonner comme un mantra.

mardi 19 septembre 2017

Aujourd'hui, j'ai peur

Mardi 19 septembre 2017

La belle étoile au-dessus de la lune en forme de hamac, ça n'a pas duré longtemps. Trop d'énergie le matin, un peu surexcité, j'ai dû songer à me calmer. L'après-midi, après une heure de travail, je me suis éteint. La chandelle n'avait plus de carburant. J'ai tenu comme j'ai pu jusqu'à 16h30. J'ai mangé, me suis allongé, et j'ai finalement réussi à être opérationnel de 17h30 à 19h30.

Aujourd'hui j'ai peur. Peur de ne pas tenir jusqu'à la mi juillet. Peur de ne pas tenir jusqu'à la prochaine semaine allégée, le 23 octobre.

lundi 18 septembre 2017

Un bon début de semaine

Lundi 18 septembre 2017

Une seule étoile dans le ciel ce matin, au-dessus d'une lune en forme de hamac, légèrement à droite. Une merveille dans le jour naissant.

- page 1 de 317